fbpx

Viande et produits animaux cachés dans les aliments : les additifs et ingrédients dont il faut se méfier

Produits animaux cachés, cochenille, acide carminique, résine de shellac, la présure, riboflavine, lécithine, palmitate

Cet article s’adresse en particulier aux végétariens. A tous ceux qui pensent avoir arrêté la viande en ne mangeant plus de produits carnés mais qui continuent à consommer des fruits, du fromage, des yaourts…

Ils se trompent ou plutôt on les trompe !

Ils mangent de la viande mais ils ne le savent pas. Porc, bœuf, veau, insectes sont partout, même dans les produits laitiers.

Pourquoi ? Parce que les industriels peuvent utiliser des produits dérivés d’animaux sans pour autant être obligés de les mentionner sur l’étiquette !

Et quand ils se décident à les mentionner, ces dérivés d’animaux sont planqués sous des appellations qui ne nous sont pas familières. Voire incompréhensibles.

« Les industriels se débrouillent pour que les consommateurs ne comprennent pas les intitulés » accuse Christophe Brusset. Industriel dans l’agro-alimentaire pendant plus de 20 ans, industrie qu’il a fini par déserter, il a raconté dans deux livres les coulisses édifiantes de la fabrication des aliments industriels.

Cette ignorance est intolérable.

Pour apprendre à identifier les produits dérivés d’animaux, même là où on s’y attend le moins, suivez le guide même s’il faut s’accrocher…

En gros, dès que vous voyez ces produits apparaître dans la composition des aliments que vous souhaitez acheter, fuyez !

COCHENILLE, ACIDE CARMINIQUE OU CARMIN (E120 ou CI 75470)

Le colorant rouge à rouge foncé cochenille peut se décliner en liquide ou en poudre. Il est issu d’un insecte de la famille des coccidés qui, écrasé, donne une teinture rouge proche de la fraise. On peut le trouver… partout où il y a du rouge ! Dans les préparations laitières aux fruits rouges, le tarama, le saucisson, la croûte des fromages, les chewings-gums

Cuisinez vegan à petit prix !


La cochenille Asiatique

RÉSINE DE SHELLAC OU GOMME DE SHELLAC (E904)

La résine de Shellac est fabriquée à partir de la sécrétion résineuse de la cochenille asiatique (qu’on appelait autrefois les « poux des plantes »).

Appliquée sur un produit alimentaire, elle lui donne un aspect luisant qui peut également agir comme couche de protection, notamment sur des fruits abîmés par la récolte et le nettoyage.

Une étude de l’organisation Foodwach rendue publique en septembre 2018 en a ainsi trouvé sur les pommes rouges et luisantes de type Fuji. La résine peut aussi être utilisée comme cire sur des bonbons ou des gélules médicamenteuses.

LA PRÉSURE

La présure est un anti-coagulant qui permet au lait de cailler et de durcir. Elle est issue de la caillette (l’estomac) des petits ruminants, notamment les veaux arrachés à leur mère avant même d’être sevrés. La présure est obtenue en grattant l’estomac des veaux abattus. Présente dans les fromages.

RIBOFLAVINE (E101)

Colorant alimentaire jaune. Privilégiez les riboflavine E 101(i) et E 101(ii) qui sont d’origine naturelle. Lorsqu’elle est animale, la riboflavine est fabriquée à base de foies d’animaux ou d’œufs.

LÉCITHINE (E322)

Comme la riboflavine, la lécithine peut être d’origine végétale- à base de soja principalement, de colza ou de tournesol- c’est d’ailleurs la plupart du temps le cas. Mais il arrive quand même que cet antioxydant et émulsifiant soit obtenu à partir de jaune d’œufs. Face à la seule mention Lécithine, la prudence s’impose donc…

PALMITATE D’ASCORBYLE, STÉARATE D’ASCORBYLE (E304)

Méfiance aussi à l’égard de cet anti-oxydant destiné à éviter le rancissement. Même s’il est la plupart du temps d’origine végétale, il peut parfois être d’origine animale.

D’UNE FACON GENERALE, TOUT CE QUI PORTE LA MENTION E470

Ces gélifiants, agents d’enrobage, émulsifiants peuvent être fabriqués à partir de graisses végétales comme de graisses animales, telles que la panse de bœuf…

LYSOZYME (E1105)

Cette protéine peut être issue de blanc d’œufs. Elle sert de conservateur aux boissons et aux fromages à pâte dure et à découper.

L-CYSTÉINE ET CHLORHYDRATES, CYSTÉINE (E920)

Utilisé comme agent de traitement pour les farines et parfois d’arômes et d’édulcorants. Il arrive que la cystéine soit fabriquée à partir de plumes ou de poils d’animaux, dissous à l’acide chlorhydrique. Méfiance donc !

LA GÉLATINE (E428, E 441 ou parfois sans numéro car considérée comme un ingrédient plutôt qu’un additif)

Destinée à donner consistance et onctuosité aux crèmes, préparations laitières, bonbons, elle est translucide, sans goût et sans odeur… Utilisée dans des milliers de produits alimentaires de consommation courante, elle est obtenue en portant à ébullition des peaux (principalement de la couenne de porcs), des ligaments et des os d’animaux.  

Quant aux os ou arêtes, ils proviennent de porcs, de bovins ou de poissons.

Des solutions végétales existent, comme par exemple l’agar-agar.

A noter que depuis 2009, L’EFSA (Autorité́ Européenne de Sécurité́ des Aliments) procède à une réévaluation de tous les additifs alimentaires. Ce projet devrait aboutir en 2020.

Il ne s’agit que d’une première liste, peut-être en connaissez-vous d’autres à partager ?

Si le sujet vous intéresse, laissez-moi simplement un commentaire ci-dessous et je continuerai, pour vous, à investiguer dans les semaines futures.

Merci, ça me sera très utile!

Sources

Additifs alimentaires : le guide indispensable pour ne plus vous empoisonner, Ed Chariot d’Or (Extrait PDF, La Fnac, Amazon)

Le guide des additifs alimentaires, Ed Larousse

  • Ela dit :

    Merci pour ces informations très intéressantes Laurence ! Je serais très curieuse de connaître ce qui se cache derrière les boissons alcoolisées comme le vin ou la bière car j’ai été à plusieurs reprises très surprises de voir qu’il existait des versions vegan…

    • Alternative Vegan dit :

      Bonjour Ela, contente que vous trouviez les infos d’Alternative Vegan intéressantes ! Oui, il existe des vins vegan qui sont des vins n’utilisant pas de la colle de poisson ou du blanc d’oeuf au moment de la vinification. Idem pour la biére. Ce ne sont pas les ingrédients de la biére ou du vin qui posent probléme mais le processus de fabrication du vin, de la biére et parfois même … des jus de fruits car ce processus requiert certains sous produits animaux lors du filtrage. Avez-vous déjà consommé des vins ou de la biére vegan ? Aimeriez-vous un article plus détaillé sur le sujet ? J’ai hésité à en faire un … Etes-vous vegan vous-mêmes ?

  • KARINE dit :

    Bonjour,
    Vos investigations m’ intéressent vivement,
    Claires et complètes vos rédactions sont faciles et agréable à lire,
    Je ne suis pas dupe. je suis consciente de la malveillance des industriels en tous secteurs qui abusent et trompent les consommateurs, infligent des actes de cruauté animal, dans l’ unique but de se faire toujours plus d’ argent,
    Merci pour ce que vous faites et de l’ information que vous m’ apportez,
    Évidemment je vous encourage à continuer,
    Cordialement

    • Alternative Vegan dit :

      Merci Karine pour vous encouragements ! Avez-vous lu tous les articles ? Y en a t-il que vous avez préférés ? Ceux concernant la souffrance animale ? Ceux évoquant l’aspect nutritionnel ? Les carences ? Votre avis m’intéresse vivement pour la suite. Je m’apprête à envoyer ma premiére recette filmée…

  • doris week dit :

    Merci pour tous vos renseignements,il y a aussi des produits végétaux que je ne prend plus à cause de la déforestation ,comme l’huile de palme bien évidement et aussi l’avocat qui est produits en masse cela fait d’énorme dégâts,le soja industriel . passer une très bonne journée 🙂

    • Alternative Vegan dit :

      Merci pour votre commentaire Doris. L’huile de palme, le soja industriel sont de vastes sujets… Lequel aimeriez-vous voir évoquer en premier sur Alternative Vegan ? J’ai l’intention de faire bien évidemment plusieurs articles sur l’impact environnemental de notre alimentation. Etes-vous vegan vous-même ?

  • Alain Destaebel dit :

    Site génial. Il faut éduquer le consommateur vegan que nous devons tous devenir. Mais c’est l’affaire de tous. Nous devons compléter ce site. Merci pour votre engagement. Alain

    • Alternative Vegan dit :

      Merci pour vos encouragements Alain. Vous avez raison, il faut enquêter, informer, partager, éduquer avec passion mais aussi indulgence car on ne devient pas vegan du jour au lendemain. N’hésitez pas oui, à compléter le site ! Y a t-il des articles, des thématiques ( cause animale, environnement, carences) qui vous intéressent plus que d’autres ? Des articles que vous aimeriez trouver sur Alternative Vegan ?

  • Terras dit :

    Un grand merci!!

    • Alternative Vegan dit :

      Un grand merci à votre grand merci Terras 🙂

  • >