fbpx

janvier 22

Le véganisme, ou comment gagner la guerre des boutons…

Enquêtes, Newsletters

1  comments

Vous avez sans doute déjà admiré son teint parfait.
Vous avez même peut-être pensé « bon, ok, elle a une peau nickel. Mais elle a de bons gènes. Et d’excellents dermatos ! ».
Et pourtant, jusqu’à ses 30 ans, l’actrice Natalie Portman a eu des soucis d’acné…

Oui oui, Natalie Portman, qui supporte si bien les très gros plans sur très grand écran… Natalie Portman en personne s’est longtemps réveillée avec des boutons plein le visage ! 

Ce qui a réglé son problème ?

J’ai comme l’impression que vous me voyez venir… Je vous le donne en mille : c’est le véganisme !

En août 2017, elle l’avait elle-même expliqué lors d’une interview à The Cut, supplément féminin du New York Magazine [1]. A l’entendre, devenir vegan avait rendu sa peau « beaucoup, beaucoup plus belle ». « J’ai supprimé les produits laitiers et les œufs et je n’ai plus jamais eu d’éruption cutanée » ajoutait-elle.

La beauté viendrait-elle donc de l’intérieur ? 

La réponse est oui. Du moins en partie :-).

Notre alimentation est pour beaucoup dans la qualité de notre peau. 

Or, les produits animaux ne sont vraiment pas nos alliés beauté !

A commencer par la viande.

Les amateurs de cochonnaille le savent bien : porc et pores ne sont pas franchement amis… Une soirée charcuterie, c’est même l’assurance de ressembler le lendemain à un saucisson ! 

La faute au gras contenu, bien sûr.

Mais de façon plus générale, la viande – principalement le porc et le bœuf – a tendance à augmenter notre taux d’insuline et acidifier notre corps, ce qui favorise les inflammations. 

Un phénomène que l’on comprend d’autant mieux en découvrant ce que contient la viande. Je veux dire, ce qu’elle contient RÉELLEMENT, loin de l’image de la vache broutant joyeusement dans un pré.

Le docteur Jérôme Bernard-Pellet, spécialiste de l’alimentation végétale en France, nous l’explique très clairement :

« Si on mettait sur la table tout ce qu’on utilise pour faire une table vegan, une table végétarienne, une table alimentation classique propose-t-il, on serait effrayés de découvrir la quantité de produits qu’on utilise dans l’élevage, la supplémentation de calcium, de colbalt, de zinc, de fongicides, d’insecticides, d’antibiotiques… ».

Bref, toutes ces substances peu naturelles que les carnivores ingèrent sans même le savoir. Un cocktail qui s’avère explosif pour leur peau. 

Et le lait animal alors ?

Il favorise également les boutons, même chez les adultes.

« L’acné est une maladie de civilisation » analyse la célèbre dermatologue allemande Yael Adler [2]. « Le symptôme d’une génération élevée aux produits laitiers à gogo et au latte macchiato ».

S’appuyant sur des études scientifiques, elle explique qu’en plus de favoriser les inflammations, le lait animal fait grossir les glandes sébacées, qui produisent alors un surplus de sébum.

Bon, ok, mais le véganisme est-il pour autant la solution ? 

Dans de nombreux cas, il améliorera le problème. 

Attention, je ne parle bien sûr pas de certaines acnés sévères. Celles-ci ne pourront être régulées qu’avec des traitements dermatologiques, nous sommes bien d’accord.

Mais la plupart des vegans notent une amélioration de leur qualité de peau.

Recevez dès maintenant votre dossier gratuit
"25 recettes Vegan pour l'été"

La raison est simple : fruits et légumes sont pleins d’antioxydants !

Je peux en témoigner personnellement. Quelques semaines après ma transition, je remarquais déjà que j’avais moins d’imperfections, que mon grain de peau était plus serré. 

Les bons végétaux en cas d’acné

Si vous avez tendance à avoir des boutons, vous avez tout intérêt à vous ruer sur [3]:

  • Des aliments riches en vitamine A, régulatrice des glandes sébacées. Carottes, courge butternut, citrouille, patate douce sont vos alliées.

  • Des aliments boostés en oméga 3, qui réduira les inflammations. A vous les noix, les graines de chia, de chanvre, de lin.

  • Des aliments riches en vitamine C, puissant antioxydant. Selon la saison, faites le plein de poivron, chou de Bruxelles, kiwi, papaye, fraises, ananas, agrumes.

  • Des aliments pleins d’acide alpha-lipoïque, bouclier contre les radicaux libres et réducteur d’inflammation. Ainsi, l’épinard et le brocoli font très bien le job. 

  • Des aliments contenant du zinc, actif pour la réparation des tissus. Dans vos salades, pensez au quinoa, aux graines de chia et de courge, aux pois chiches, aux noix de pécan.

Car c’est un fait : les végétaux ne font pas bourgeonner !

Ils sont d’ailleurs aussi nos meilleures armes anti-âge…

Un exemple ?

Les noix et les graines de sésame protègent les cellules grâce à leur contenance en CoEnzyme Q10. Oui oui, ce CoEnzyme Q10 que l’on vous survend dans des crèmes anti-rides, il peut être fourni naturellement par votre alimentation !

Mais ça, bien sûr, la presse nous le dit rarement. Les annonceurs cosmétiques n’en seraient sans doute pas très contents… 

Alors, ne vous en faites pas : je ne suggère bien sûr pas de vider son vanity intégralement. Soin et alimentation peuvent se compléter.

Dans ce domaine, les marques vegan sont d’ailleurs de plus en plus séduisantes.

Textures, odeurs, efficacité : désormais, leur éthique « sans cruauté » n’est plus leur seul atout ! La maquilleuse Fanny Maurer, experte pour la maison Kat Von D Beauty, m’avait ainsi recommandé les marques Paï et Youth to the People [4], que je compte bien essayer.

Et vous, est-ce que vous avez des chouchous, des conseils ? N’hésitez pas à les partager en commentaire pour en faire profiter notre petite communauté ! Je serai ravie d’échanger avec vous ! 

Si vous souhaitez aussi échanger avec d’autres membres qui partagent les mêmes aspirations, la même envie de changer leur mode de vie, rejoignez dès maintenant mon groupe Facebook privé !

Vous pourrez également me dire si, en mangeant vegan, vous êtes mieux dans votre peau. Je peux vous assurer que pour moi, c’est le cas !

A très vite,

Laurence





Alternative Vegan Media

Laurence Pieau


A Propos

Vous pourriez aussi aimer...

Maladies pulmonaires : nous prendrait-on pour des jambons ?

Covid-19 : les 17 végétaux qui vont booster votre système immunitaire

Smoothie bananes et de myrtilles – Recette “spécial défense immunitaire” !

  • Bonjour, hélas je pense que le veganisme ne resout pas les acnés juvéniles sans doute hormonales. Ma fille a 18 ans, elle en souffre alors qu’à cet âge peu de ses camarades en ont encore, et pourtant elle est vegan depuis deux ans…

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Recevez gratuitement notre newsletter

    >